Assassinat  de RIFINOX / La version du  MAKHZEN

Selon la presse locale qui a rapporté l’information, le procureur général du roi prés de la cours d’appel de Nador a ordonné de transmettre les procès-verbaux résultant de l’enquête et faits par la gendarmerie royale de la même ville, dans l’affaire de l’assassinat du rappeur RIFINOX, à la police judiciaire locale relevant de la direction générale de la sûreté nationale et d’accélérer les recherches et l’exploitation des données criminelles  afin d’interpeller  les auteurs du crime contre RIFINOX.

rifinox22

Deux prévenus dans cette affaire d’assassinat selon la police marocaine :

Un pasteur qui a découvert le corps de la victime mais ne l’a pas déclaré auprès des autorités  compétentes, en plus il a volé un téléphone portable, et il a pris la fuite.

Le deuxième prévenu a essayé d’extorquer de  l’argent de la famille contre de mauvaises informations concernant le sort de RIFINOX, il a informé notamment la famille que la victime était  bien en vie, qu’il était à Rabat et qu’il  allait revenir très prochainement. Au départ il s’est présenté  comme un informateur  de  la police avant de se rétracter et d’avouer  .

Cela fait 61 jours que RIFINOX a été  porté disparu, aujourd’hui une prometteuse campagne citoyenne menée par la famille de  la victime et les militants rifains de tous  bords, dans tout le RIF, tous remettent en question la version très officielle et réclament toute la vérité sur l’assassinat de RIFINOX et le besoin d’une nouvelle enquête exhaustive, transparente qui passe au crible tous les éléments de preuve.

Il est désormais indéniable, au regard du nombre d’incohérences et d’inexactitudes que nous sommes très loin de connaître toute la vérité.

Publicités