Fabiana  Urbani  une étudiante  italienne à l’université de ROME a préparé son mémoire de master sur la lutte des habitants  d’IMIDER  contre  le capitalisme  sauvage   représenté par le holding  royal MAKHZENIEN, et la spoliation de leurs  ressources. Le mémoire porte sur «  La resistenza  berbera in  Marocco tra  identita  culturale e accesso alle resorse  :  il caso della  minera  in IMIDER » ou la résistance  amazighe au Maroc entre identité  culturelle  et l’accès aux ressources : le cas des mines  d’IMIDER.

Par ailleurs, la cause  d’IMIDER semble n’intéresser que les habitants  d’imider d’une part , et les  journalistes , étudiants, chercheurs et ONG…. étrangers ,  et quelques acteurs associatifs amazighs, vu que la majorité est empêtrée  dans le silence consentant,  et l’opportunisme… sans parler les associations des droits de l’homme trop marocaines  et  lâches pour  évoquer  ce sujet et cette cause   noble , où  le rapport de  force  est proportionnel  à celui  de David contre Goliath

 AYUZ  I  LA PRINCIPAUTE D IMIDER  et à la résistance de son PEUPLE

 pour LA LIBERATION DE CE TERRITOIRE

 A bas le silence  médiatique et les associations makhzeniennes  des droits humains ,   qui ne s’intéressent qu’aux causes  étrangères   OBJET DES MEDIAS OCCIDENTAUX

VIVE LA RESISTANCE

Publicités